Recharger ses batteries et voir du pays en quittant l’autoroute

Recharger ses batteries et reprendre le dessus sur le stress et la fatigue accumulés durant ces mois de travail, c’est l’objectif numéro 1 du citadin avant de partir en vacances. Mais pourquoi attendre de se retrouver sur la plage avec les doigts de pied en éventail et vivre comme une fatalité d’être coincé dans les bouchons les jours de grand départ ? On peut décider d’être en vacances dès la sortie des grandes villes. C’est possible en choisissant d’effectuer tout où partie de son trajet en empruntant le réseau secondaire.
Ils sont encore quelques privilégiés à choisir de rouler en véhicule électrique avec pour contrepartie d’en faire souvent le second véhicule du foyer de par leur autonomie toute relative. Seuls les propriétaires de véhicules d’une certaine marque américaine envisagent des trajets équivalents en thermique grâce aux fameux Superchargers dont la gratuité s’est achevée en 2017 concernant les nouveaux acquéreurs.

recharger ses batteries et prendre un verre sur la place du village.

L’électrique : Possible pour les longs trajets ?

Tableau de bord de Nissan-Leaf.Chaque nouveau modèle de voiture électrique propose son lot d’innovations en matière de sécurité et d’autonomies. Ces véhicules se démocratisent avec un nombre d’immatriculations record en 2017 à un peu plus de 30 000 pour la France. Ce sont pour l’instant les citadines par leur coût “abordable” qui tirent leur épingle du jeu alors que les engins à rayon d’action plus étendu sont encore très cher avec une autonomie qui n’équivaut pas encore celle des voitures thermiques. Dès lors que l’on enclenche la climatisation ou le chauffage, que le mauvais temps soit de la partie ou encore en conduite de nuit, la jauge de charge baisse drastiquement.

C’est la raison pour laquelle le choix des trajets longue distance en électrique par le réseau secondaire est envisageable à court terme. Une conduite assouplie d’autant plus agréable lorsque les changements de rythmes occasionnés par le profil de la route permettent la recharge à la décélération pour une conduite encore plus active. Les tableaux de bord permettent une relation active entre le conducteur et son véhicule pour la gestion active de la consommation de l’énergie.

Optimiser sa conduite

Plus on roule vite, plus la consommation  en électricité est exponentielle ! À titre d’exemple, une Renault Zoé ZE 40 kWh ne permet pas de faire, dans les meilleures conditions plus de 130 à 150 km sur autoroute tandis que sur route, on peut tabler sur 250 à 300 km. Recharger ses batteries devient rapidement un impératif. Outre le fait que les stations sont espacées tous les 25 à 50 km, l’équipement en points de distribution est encore minimal. Tout au plus entre trois et quatre pistolets sont disponibles. Imaginons un jour de grand départ une cinquantaine de voitures se présentant au même moment dans la station.

Point très important que les utilisateurs de voitures électriques connaissent. Mettre à profit la sensation de voyage serein en alliant économie et Ainsi, si vous vous retrouvez un jour avec une autonomie trop juste pour faire un trajet, vous aurez la possibilité de faire des arrêts agréables pour arriver à destination sereinement.

 

Recharger ses batteries & visiter

Recharger ses batteries et en profiter pour visiter et consommer différent.

 

Rendre encore plus agréable de sillonner les routes françaises, C’est au moment de recharger ses batteries que les voyageurs peuvent mettre à profit ce temps à loisir pour visiter des lieux cachés et des villages oubliés. Rencontrer les artisans et des producteurs locaux et pourquoi pas faire des achats en direct. Découvrir les auberges et les bistros de villages en sirotant une boisson sur la place à l’ombre de grands peupliers.
Il ‘agit avant tout de favoriser l’économie locale d’endroits qui ne sont pas à vocation touristique ou oubliés mais dont les charmes n’ont rien à envier aux régions surchargées captatrices d’activité liées au tourisme.

Recharger ses batteries sur une aire d'autoroute.Les autoroutes s’équipent mais ce ne sont pas les quelques bornes de rechargent en station qui  satisferont à la demande en forte croissance à venir des véhicules qui entreront en circulation.

Alors qu’il faudrait donner la priorité à un maillage dans les communes. Le nombre de stations services a été divisé par trois ces trente dernières années au profit des autoroutes et des chaines de de grandes surfaces en périphérie des villes moyennes. Un savant maillage dans les communes traversées par les départementales (ex. nationales). Tel le maillage d’internet ou ce que l’on appel le tissus social, il est important de ne pas rater le développement des véhicules à traction électrique et hybrides.

Autonomie théorique des modèles les plus populaires

 

Recharger les batteries de la BMW I3.

BMW i3300 km
Bolloré Bluecar250 km
Citroën C-Zero160 km
Hyundai Ioniq électrique290 km
Kia Soul EV212 km
Opel Ampera-e500 km
Peugeot ion160 km
Tesla Model S 100 kWh542 km
Tesla Model X 100 kWh 542 km
Renault Twizy100 km
Renault Kangoo ZE160 km
Renault Zoé400 km
Hyundai Ioniq280 km
Volkswagen e-Golf190 KM
Nissan Leaf378 km
Recharger ses batteries en Nissan.

 

Laisser un commentaire